Léon a vu une ORVI (Un objet roulant non identifié)

C’est en marchant rue Etienne Marcel que Léon, accompagné de ses fidèles Bretelles à boutons, a croisé la route d’une Derringer. Un engin 1/4 Cruiser californien, ¼ Solex, ¼ Moto, ¼ accessoire tendance.
Ca ressemble à une moto des années 20, mais c’est écolo comme une prius. En quelques chiffres, avec 65km/h en vitesse de pointe c’est largement suffisant pour les déplacements urbains de Léon, c’est aussi 3 500€… Vu le niveau d’exclusivité que distille l’engin, ça semble presque accessible.
Par contre, c’est réservé aux égoïstes, il sera impossible de voyager à 2 sur ce joujou.
Léon adore, autant que ses Bretelles tendances, et surtout comme tout objet exclusif il est personnalisable presque à l’infini. Une bonne occasion pour Léon de choisir la couleur qu’il accordera à ses bretelles favorites.

David à Paris

C’est officiel, David Beckham arrive au Paris Saint Germain. Je ne suis pas un fervent amateur du ballon rond, mais c’est visiblement une bonne nouvelle pour les supporters. Pour les sponsors aussi…

Mais la famille Beckham c’est également un pouvoir d’achat colossal qui peut relancer la croissance de la France en moins d’un mois (en l’achat de bretelles larges ou de bretelles fines, on l’éspére !). Ok parfois c’est d’un goût douteux, mais passons. Plutôt pentahouse au Trocadero que Studio en banlieue, plus collectionneur de Rolls Royce et Bentley que cycliste en Vélib’, plus Fauchon que Lidl.

Je ne reviendrai pas sur les 4.5M d’€ net que touchera le Casanova des terrains mais ce genre de nouvelles, ça donne à Léon une furieuse envie de créer un modèle unique de bretelles pour David. Une pièce en or massif serti de diamants. Prix confidentiel. David si tu nous entends, passe par la case « contactez-nous » sur lesbretellesdeleon.com stp.

Chère Famille Beckham, le PIB de la France vous remercie d’avance pour votre précieuse contribution en 2012.

Léon installe une étagère

Pour certains, c’est le genre de chose qu’on repousse pendant des semaines et des semaines (tout le contraire de l’achat de bretelles larges ou de bretelles fines super tendances !) jusqu’à ce que le carton d’emballage qui encombre le salon soit de trop.
Pour d’autres, c’est un nouveau départ. Une destination appelée design, bon goût et élégance. La bibliothèque « Mikado » fait partie de ces pièces qui habillent un appartement, petit ou grand, avec ou sans prétention.
Alors : On fait des économies, on achète des livres, on jette sa vieille bibliothèque ikea héritée du déménagement d’un ancien ami et on sort ses petits outils pour installer cette œuvre d’art qui fera de votre intérieur un musée.
Au fait, c’est 800€ pour le grand modèle…
quis amet, ipsum venenatis, eget felis ut sem, adipiscing diam nunc